7 septembre 2022

Et si le changement en entreprise se déroulait en se concentrant sur les réussites plutôt que sur les échecs ?

Les transformations au sein d’une entreprise sont des bouleversements qui engendrent du stress et des peurs pour tous les individus sans exception et à des niveaux différents.

Lorsque vous-même vous traversez un évènement difficile, voyez-vous le verre à moitié vide ou à moitié plein ? 

Si vous répondez « à moitié vide » alors vous portez plus attention aux difficultés, aux points négatifs mais si vous répondez « à moitié plein » alors vous avez plus tendance à vous concentrer sur le positif.

Nous allons vous présenter dans cet article les bénéfices de voir le verre à « moitié plein » dans l’accompagnement de vos changements.

Dans les méthodes traditionnelles d’ accompagnement du changement, nous avons pour habitude de réaliser un diagnostic de l’organisation pour mettre en exergue les dysfonctionnements et leurs causes afin d’apporter des solutions et mettre en place un plan d’actions correctives.

La méthodologie d’accompagnement du changement « Appreciative inquiry » diffère quant à elle des méthodes habituelles. Il s’agit d’une méthode de conduite de changement centrée principalement sur les forces et réussites passées de l’organisation.  

 

L’appreciative inquiry, un nouveau point de vue

Tout d’abord, avant de vous expliquer ce qu’est concrètement l’appreciative inquiry, il nous faut comprendre sa signification.

« Appreciative » signifie en français « appréciative », « reconnaissant » et « Inquiry » signifie « enquête ». Donc cette méthodologie peut être traduite par « Démarche appréciative ».

Cette méthodologie a été créée par les professeurs David Cooperrider et Suresh Srivastva dans les années 80 aux États-Unis afin de proposer une nouvelle alternative dans l’accompagnement des transformations.

Identifier les réussites passées

Au lieu de se concentrer sur les causes des dysfonctionnements, l’appreciative inquiry propose d’identifier dans les réussites opérationnelles passées, les ressources et les forces pour atteindre les objectifs fixés.

Les problèmes ne sont pas occultés, mais c’est dans la recherche des forces et des succès passés de l’organisation que les solutions sont trouvées.

La différence entre les situations 
« compliquées » et « complexes »

L’appreciative inquiry différencie les situations dites compliquées et les situations dites complexes. 

Les situations compliquées se retrouvent principalement dans les environnements techniques où une analyse des causes du dysfonctionnement permettra de trouver la solution optimale pour résoudre le problème.

Par exemple, lorsque qu’une voiture tombe en panne une analyse des causes permettra de trouver la solution qui permettra de réparer le véhicule endommagé.

Cependant, lorsque l’humain entre en jeu, nous basculons dans une situation complexe où les causes selon les personnes ne provoquent pas les mêmes effets. Donc, pour cette situation, une même solution ne produira pas les mêmes résultats selon les individus. 

 

Créer un ancrage positif pour faciliter la transformation

C’est pour cela que l’appreciative inquiry propose de se concentrer sur les ressources présentes pour atteindre les objectifs fixés. Cela permet, entre autres, la création d’un ancrage positif qui va associer les réussites passées aux changements futurs et ainsi faciliter la transformation.

L’appreciative inquiry une démarche positive, participative et collective

Cette méthodologie d’accompagnement du changement est mise en œuvre à travers un processus d’intelligence collective nommé les 5D :

Définir les intentions et les objectifs en se posant la question : qu’est-ce que vous voulez en plus au sein de votre organisation ?

Encourager les membres de votre organisation à rechercher et à découvrir les ressources déjà présentes. Partir du principe que ce que vous souhaitez développer est déjà présent dans votre entreprise.

Créer une représentation du futur idéal grâce aux ressources découvertes précédemment par les membres de votre organisation en déterminant le meilleur de ce qu’elles pourraient être.

Co-construire le plan d’actions permettant de mettre en œuvre les changements les plus importants.

Prioriser les actions concrètes à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs fixés.

Figure 1 – Schéma le processus 5D source « AI France »

L’appreciative inquiry, un état d’esprit

L’appreciative inquiry n’est pas seulement une méthodologie de l’accompagnement du changement mais un véritable état d’esprit qui demande de poser un nouveau regard sur les systèmes et les organisations. Nous sommes naturellement habitués à rechercher en premier lieu les anomalies et les dysfonctionnements au sein d’une organisation avant de déterminer des pistes de progrès concrètes. 

Cette démarche impose un changement de paradigme et de culture qu’il faut être prêt à mettre en œuvre. Pour faciliter l’ancrage positif de votre transformation, éviter les écueils, nous vous conseillons de faire appel à des experts qualifiés dans l’accompagnement des changements collectifs et participatifs. Enfin, grâce à l’accompagnement by Ad Valoris, nous vous assurons de toujours voir le « moitié plein » dans la gestion de vos transformations.

Pour aller plus loin : www.appreciative-inquiry.fr

Pour en savoir plus sur la conduite du changement participative et collective, consultez notre offre sur l’accompagnement du changement

Je m'abonne
Contacter Ad Valoris