30 août 2019

La gestion de projet : un vrai métier ou un effet de mode ?

De plus en plus d’annonces fleurissent pour recruter des experts en gestion de projets. Il est tentant de penser qu’il s’agit là d’un effet de mode… mais est-ce le cas ?

Beaucoup d’entreprises entament aujourd’hui des transformations plus ou moins structurantes pour leur activité et recherchent des personnes à même de piloter ces changements. La nécessité pour une entreprise de s’adapter à son environnement est un challenge perpétuel. L’essor des nouvelles technologies et des nouveaux paradigmes qui en découle accélère le rythme auquel les organisations doivent s’adapter. Dès lors, le besoin croissant en Chef de Projet apparaît plus comme une réponse structurelle à ces évolutions plutôt qu’un effet de mode.

Mais alors pourquoi embaucher des spécialistes plutôt que de demander à un collaborateur de gérer les projets ? Parce que la gestion de projets nécessite deux ingrédients majeurs : le temps et des compétences spécifiques.

Le chef de projet est à la fois le moteur et le chef d’orchestre du projet. C’est ce qui rend ce rôle si particulier.

Il pilote l’ensemble du projet pendant toute sa durée de vie (voir le cycle de vie d’un projet). Son leitmotiv ? Faire avancer le projet, clarifier les zones d’ombre, ne pas subir mais trouver des alternatives, avec en point de mire le fameux triangle magique des coûts, des délais et du périmètre de son projet (voir Comprendre les contraintes d’un projet pour mieux les surmonter). Il décline les objectifs fixés en plan d’action pour l’équipe de projet, qu’il révise régulièrement en fonction des aléas du projet. Il garde le cap, même dans l’incertitude et apporte de la méthode pour structurer la réflexion et fait prendre les décisions au bon moment et avec le bon niveau de détail.

Derrière ces compétences techniques se trouvent également des compétences humaines. En effet, manager un projet c’est aussi motiver l’équipe, s’adapter à son interlocuteur, recentrer les discussions, être orienté solutions, chercher le meilleur de chacun, être fédérateur, se remettre en question…

Être chef de projet ne se décrète pas, cela s’apprend et se pratique. Il ne suffit pas juste d’un titre pour devenir chef de projet. C’est là qu’intervient le management de l’entreprise. L’équipe dirigeante doit en effet soit recruter des chefs de projets professionnels, soit pouvoir mettre à disposition de ses chefs de projets non professionnels, en plus du temps, la formation et les outils nécessaires pour mener à bien leur mission. Si ces conditions ne sont pas réunies, le projet ou le chef de projet désigné, voire les deux, seront en souffrance.

Bien au-delà des effets de mode, disposer de chefs de projets professionnels n’est pas une option pour les entreprises qui s’engagent dans la voie de la transformation.

par Caroline Gelez, consultante

Je m'abonne
Contacter Ad Valoris
icon danger

Diagnostic flash Ad Valoris

Quel est le modèle d’organisation le
plus adapté à votre entreprise ?

Accédez gratuitement à notre
test et nos experts vous délivreront
un diagnostic du modèle
d’organisation de votre entreprise.

Accédez gratuitement à notre test et nos experts
vous délivreront un diagnostic du modèle d’organisation
de votre entreprise.