Join us ! Oui mais, pourquoi ?

advaloris-24-05-2018-231-leger

Inside

Posté le 11 juillet 2018

Join us ! Oui mais, pourquoi ?

Les nouvelles générations n’ont pas inventé la quête du bonheur : la dimension aspirationnelle intervient naturellement dans le choix d’une opportunité professionnelle, souvent plus irrésistiblement encore que le salaire et le plan de carrière. Aujourd’hui, elles imposent une puissante mutation du marché du travail, avec la condition du sens, la reconnaissance, la conscience éthique et surtout le refus du management vertical. Dans cet article, nous évoquerons 5 aspects remarquables aux yeux de ces collaborateurs en quête d’épanouissement.

L’équipe c’est la clé
Ce n’est un secret pour personne, la nouvelle génération professionnelle est non seulement volatile, mais relativement à l’aise dans l’idée de cumuler les emplois.

À quoi cela tient-il ? À l’instabilité du marché, peut-être, mais probablement plus par souci de liberté en vue d’éventuelles opportunités. Portés par la quatrième révolution industrielle, les nouveaux talents ne considèrent plus le CDI comme un sésame et envisagent l’offre qui leur est faite dans une idée de fidélité collaborative plus que transactionnelle.

Le projet de l’entreprise, c’est la voie !
Le travail n’est plus un lieu, mais une activité ; n’est plus un salaire, mais une expérience. Définissez avec authenticitié et transparence ce qui anime votre entreprise au-delà du chiffre d’affaires. Le leitmotiv des dirigeants est motivationnel, de la mythologie fondatrice à la projection dans le futur. Cultivez-le avec soin pour offrir aux collaborateurs la chance de l’endosser.

Le savoir partagé, sinon rien !
Avec l’accélération prodigieuse de la technologie, notamment digitale, les difficultés rencontrées par les entreprises ne peuvent être surmontées que par l’acquisition des connaissances et leur disponibilité transversale. Le cloisonnement des compétences est révolu et il est important d’offrir une plateforme d’échange interne favorisant la coopération.

L’idée, enfin récompensée !
Votre organisation doit encourager le potentiel créatif des collaborateurs dans des intervalles de dialogue où ils sentiront que leur valeur — au-delà de leurs prérogatives — est prise en compte. C’est une richesse pour l’entreprise, qui trouve ainsi un fil d’Ariane pour son évolution dans l’espace stratégique.

Le respect, avant tout !
Si l’on veut être respecté, il faut être respectable. La réputation de la marque tient (aussi) aux anciens collaborateurs, dont la parole est libre. Mettez tout en œuvre pour que la relation professionnelle soit irréprochable, de la signature d’engagement à l’entretien de départ. À cet égard, l’équilibre entre le travail et la vie privée est une promesse cruciale, surtout en Suisse, pays où le temps partiel est très répandu. L’idée de dépassement de soi n’est plus une valeur féconde : le plaisir collaboratif lui a succédé et personne ne s’en plaindra.

 

Sophie Nguyen Tijeras
Directrice Générale Adjointe

conseil

Posté le 18 avril 2018

L’effectuation : réussir, chemin faisant

L’effectuation désigne un schéma de pensée qui ne se fonde plus sur un projet imposant ses conditions, mais sur des moyens de départ qui modèleraient le...

 

marché

management

innovation

Posté le 21 juin 2018

Gmelius réinvente l’email

 

lifestyle

Posté le 12 juillet 2018

Le chocolat rubis débarque en Suisse