Matrice RACI : comment définir les rôles et les responsabilités ?

Au cours d’un projet, il peut arriver de se demander « qui fait quoi », « qui est censé faire quoi », ou encore « qui est responsable de quoi ». En effet, sans une définition claire des rôles et responsabilités, certaines personnes ont tendance à se déresponsabiliser.

Pour prévenir cette situation, que ce soit au cours d’un projet, ou lors de la définition d’un processus, nous avons recours à un outil à la fois simple et efficace : la matrice RACI.

Qu’est-ce qu’une matrice RACI ?

Le RACI est un outil qui sert à déterminer les rôles et responsabilités de chaque acteur d’un projet ou d’un processus. Le nom de la matrice (RACI) est un acronyme dont chaque lettre correspond à une des responsabilités précises :

  • R : Réalise; en charge d’effectuer l’action
  • A : Approuve; en charge de superviser l’action et de référer à la hiérarchie
  • C : Consulté; en charge de contribuer, d’apporter des conseils
  • I : Informé; doit être informé

Il s’agit d’un tableau à deux dimensions avec :

  • En ligne : les activités, les tâches, les actions, les livrables, etc.
  • En colonne : les acteurs, désignés comme des personnes, des entités organisationnelles, des fonctions, des métiers, des équipes, etc.

Dans chacune des cases, on note le rôle joué par l’acteur en fonction de l’activité :

raci

Modèle d’une matrice RACI

A noter que certaines variantes existent selon que l’on utilise la matrice en anglais ou en français ; il faut donc être vigilant lors de l’utilisation de cet outil en reprécisant systématiquement la signification des lettres. La variante en langue anglaise la plus répandue dispose par exemple de responsabilités inversées entre le « A » et le « R » :

  • R : Responsible ; en charge de superviser l’action et de référer à la hiérarchie
  • A : Accountable; en charge d’effectuer l’action
  • C : Consulted ; en charge de contribuer, d’apporter des conseils
  • I : Informed; doit être informé

Quelles sont les règles d’utilisation d’une matrice RACI ?

Il y a quelques règles à suivre lors de l’élaboration de la matrice RACI :

  • Chaque activité doit comporter au moins un réalisateur (R: Réalise).
  • Pour une activité donnée, un acteur peut simultanément être réalisateur (R: Réalise) et approbateur (A : Approuve).
  • Une activité ne peut avoir qu’un seul approbateur (A: Approuve).
  • L’approbateur (A: Approuve) sous-traite au(x) réalisateur(s) (R : Réalise), mais il reste le responsable de l’action : si le(s) réalisateur(s) (R : Réalise) ne remplit(ssent) pas ses(leurs) objectifs, c’est l’approbateur (A : Approuve) qui assume.
  • Les acteurs consultés (: Consulté) n’ont pas d’autorité pour l’activité en question, c’est toujours l’approbateur (A: Approuve) qui décide.
  • Les acteurs informés (: Informés) doivent être informés car ils sont impactés par l’activité.

Comment construire une matrice RACI ?

La démarche pour construire une matrice RACI est la suivante :

  • Identifier les parties prenantes du projet ou du processus (par exemple : le mandant, le chef de projet, le client, l’équipe de production, etc.).
  • Définir les activités / tâches / actions / livrables produits ou requis pour le bon déroulement du projet ou du processus.
  • Définir les rôles et responsabilités des acteurs pour chaque activité (au travers des 4 lettres : R, A, C, I ; en prenant soin de bien s’accorder sur la définition de chaque lettre).

Notre valeur ajoutée

La matrice RACI est un bon outil car il permet de mettre place des quick-win (améliorations les plus pertinentes) dans des environnements où il faut rapidement clarifier les rôles et responsabilités d’un projet ou d’un processus (sans vouloirpasser par une démarche approfondie de cartographie de processus, de construction de l’organigramme fonctionnel, de la refonte des fiches de postes, etc.).

Nous pensons qu’un soin particulier doit être apporté à l’identification des activités dont il arrive trop souvent que le niveau ne soit pas adapté (parfois trop large ou parfois trop précis). Nous vous recommandons en outre de porter une attention particulière aux porteurs des rôles et responsabilités qui sont tantôt des individus, des fonctions, des organes ou des équipes : lorsqu’il s’agit d’un groupe de plusieurs individus, vous devez être vigilants à ce que la responsabilité n’en soit pas diluée pour autant.

Enfin, bien que la matrice RACI ait le mérite de répartir les responsabilités entre les acteurs, elle ne résout pas pour autant les dysfonctionnements dans les équipes, et ne vous aidera pas, à être plus performant. Nous vous invitons à consulter notre offre sur l’intelligence organisationnelle pour aller plus loin dans cette optique.

icon danger

Diagnostic flash Ad Valoris

Quel est le modèle d’organisation le
plus adapté à votre entreprise ?

Accédez gratuitement à notre
test et nos experts vous délivreront
un diagnostic du modèle
d’organisation de votre entreprise.

Accédez gratuitement à notre test et nos experts
vous délivreront un diagnostic du modèle d’organisation
de votre entreprise.