25 mars 2022

Comment tirer profit de l’intelligence collective pour faire progresser votre activité ?

En quelques décennies, nous sommes passés de l’ère de la norme et du standard à l’ère de la complexité et de l’incertain. À cela s’ajoute un contexte d’hyper-connectivité et d’accessibilité permanente à l’information. Pour réussir dans ce contexte, les entreprises doivent innover. D’ailleurs, les premières qui réussissent à se positionner sur leur marché en deviennent souvent leaders.

Les standards ne constituent plus la référence pour innover et résoudre des problèmes inédits. Il faut puiser dans la diversité des compétences et des vécus pour faire jaillir la créativité et l’intelligence collective.

Quand l’intelligence collective crée de nouveaux business performants

Cette nouvelle façon d’aborder les challenges de l’entreprise impacte à la fois l’organisation et ses projets. L’impact est d’autant plus fort si la structure tend vers un modèle holacratique. Cela est dû au fait que ce modèle soit basé sur la responsabilisation des salariés.

Par exemple, les soins à domicile ont innové il y a 10 ans aux Pays-Bas grâce à la créativité de la société Buurtzorg. En effet, les équipes de cette entreprise étaient reliées par des échanges permanents et les mélanges d’idées ont fait émerger de meilleures solutions pour les clients. Depuis, de nombreuses sociétés ont adopté ce modèle.

Comment faire germer l’intelligence collective ?

Mettre en place des structures agiles, ou exiger des collaborateurs une prise d’initiative personnelle ne suffit pas pour faire germer l’intelligence collective. La mise à disposition d’un terreau propice à la créativité est nécessaire. En effet, l’innovation vient en effet de la fertilisation croisée des idées, mais aussi de l’ouverture vers le « cerveau émotionnel ».

Certaines techniques d’animation favorisent le dynamisme, l’interactivité et la confrontation bienveillante des idées.  Les participants sollicitent alors leurs facultés d’adaptation et stimulent leur créativité. Ces techniques, telles que le design thinking ou les world café, s’appuient sur la visualisation, l’utilisation de l’espace et la variété des interlocuteurs.

Zoom sur un des outils les plus célèbres : le brainstorming

Un des outils les plus connus et les plus utilisés est le brainstorming. Problème, il est souvent employé à mauvais escient ou animé de façon peu efficiente. Résultat, les séances de brainstorming n’aboutissent pas toujours sur des idées pertinentes. Pourtant, bien employé, le brainstorming est un puissant levier pour développer une stratégie collaborative, autrement dit une vision qui rassemble tous les individus. Ce sujet vous intéresse ? Pour savoir comment tirer les meilleures idées grâce au brainstorming, cliquez sur ce lien.

Tirer le meilleur de l’intelligence collective : tout un art !

L’écueil de la co-construction est la volonté de faire participer tout le monde ! En effet, la clé de succès de telles animations est d’avoir les bonnes personnes aux bons moments. La finesse de l’exercice réside dans l’identification des personnes concernées et des problèmes à résoudre, mais aussi dans la capacité de l’animateur à lever les barrières de l’esprit.

Il est parfois intéressant dans ce type de démarche de faire appel à un expert externe. Non pas pour résoudre une problématique, mais pour qu’il aide à organiser, animer et catalyser les échanges. Il va challenger les idées construites par les collaborateurs et les pousser à inventer la meilleure solution possible.

L’équipe Ad Valoris

 

Je m'abonne
Contacter Ad Valoris