Accueil Organisation d'entreprise Amélioration de la performance opérationnelle ou organisationnelle d’une entreprise

Amélioration de la performance opérationnelle ou organisationnelle d’une entreprise

Deux concepts se démarquent comme étant les piliers fondamentaux du succès d’une entreprise : la performance opérationnelle et la performance organisationnelle. Mais qu’est-ce que cela signifie vraiment d’exceller dans ces domaines ? Comment ces deux facettes de la performance interagissent-elles et comment peuvent-elles contribuer au succès d’une entreprise ?

 

Démystifier la Notion de Performance

La performance est associée aux concepts d’efficacité, d’efficience, de cohérence et de pertinence 

Source : Diagnostic de la performance de l’entreprise d’Alain Marion 

 

En rapportant les résultats aux objectifs, l’efficacité traduit l’aptitude de l’entreprise à atteindre ses objectifs.

L’efficience, qui met en relation les résultats et les moyens ou ressources, exprime le principe d’économicité.

En rapportant les objectifs aux moyens, la cohérence traduit l’adéquation censée garantir l’équilibre du système.

La pertinence met en relation les objectifs ou les moyens et ressources avec les contraintes de nature exogène qui pèsent sur l’entreprise.

La performance opérationnelle se réfère à la manière dont une organisation utilise ses ressources pour atteindre ses objectifs de manière efficace et efficiente. Cela implique des processus bien définis et une utilisation judicieuse des outils à sa disposition.

Elle se concentre sur les activités quotidiennes de l’entreprise.

La performance organisationnelle reflète la capacité d’une entreprise à atteindre ses objectifs stratégiques. Elle englobe tous les aspects de l’entreprise, de sa culture à sa structure, en passant par ses processus et ses systèmes

La performance organisationnelle et opérationnelle sont deux aspects cruciaux de la réussite d’une entreprise. La première donne une vue d’ensemble de la direction et de la santé de l’entreprise, tandis que la seconde se concentre sur les détails quotidiens. Pour qu’une entreprise réussisse, elle doit exceller dans les deux domaines. Au fil des années, la recherche et les meilleures pratiques ont montré que la clé est une combinaison de leadership fort, de culture positive, de processus optimisés et d’une utilisation judicieuse des ressources.

 

La Performance Organisationnelle : L’Art de l’Harmonie

L’amélioration de cette performance organisationnelle est parfois approchée de manière partielle. Ainsi, certains exprimeront un besoin de reconfiguration de leur structure organisationnelle, tandis que d’autres tendront à se focaliser sur l’optimisation ou le reengineering de leurs processus opérationnels, ou encore la refonte de leur système d’information.

Ces visions partielles reflètent en apparence des besoins très différents, mais le modèle d’organisation développé par Ad Valoris (Holistis) montre que ces besoins sont trop liés pour être traités de manière indépendante.

Une vision plus exhaustive, analysant une entreprise ou une organisation comme un système avec des input et des output, intégrant un plus grand nombre de paramètres (compétences, structure, outils, processus), est plus pertinente.

Ainsi, toute recherche d’amélioration de la performance organisationnelle consiste à considérer tous ces composants de l’organisation dans leur ensemble et s’assurer du « fit » entre eux en les assemblant ou en les agençant de telle manière à augmenter la performance opérationnelle.

  • En effet, on peut disposer des meilleurs talents, d’une structure idéale, de process performants, etc, mais s’ils n’ont pas été conçus pour « aller ensemble », s’ils ne sont pas alignés dans la même direction cela ne donne aucun résultat.
  • C’est comme dans un orchestre : chaque élément, qu’il s’agisse des ressources humaines, des processus ou des outils, doit fonctionner en parfaite synchronisation. Sinon, c’est la cacophonie c’est à dire la dégradation de la performance de l’entreprise.

Dans l’amélioration de la performance organisationnelle, l’interaction entre les composants est ainsi plus importante que les composants eux-mêmes.

Par exemple, les processus doivent être définis en adéquation avec la structure organisationnelle en place, structure elle-même très liée aux ressources humaines disponibles ; il faut aussi s’assurer de la cohérence entre les processus et le SI (système d’information).

En période normale, les managers sont chargés de faire les ajustements nécessaires pour conserver ce « fit ». Mais en période de turbulence (bouleversements technologiques, changements réglementaires, arrivée de nouveaux concurrents), des ajustements ne suffisent plus, il faut alors un changement radical (à la fois de stratégie, pour se repositionner sur le marché, et d’organisation, pour être plus performant).

L'Interconnexion des performances : une danse délicate

La performance organisationnelle et opérationnelle sont deux aspects cruciaux de la réussite d’une entreprise. Pour qu’une entreprise réussisse, elle doit exceller dans les deux domaines.   

1. La performance organisationnelle

Comme on l’a vu, la performance organisationnelle fait référence à la capacité globale d’une entreprise à atteindre ses objectifs à long terme. Elle englobe la vision, la mission, la stratégie globale et la capacité à bien articuler entre eux les composantes du fonctionnement d’une entreprise. Une entreprise avec une forte performance organisationnelle a une vision claire de sa direction future, une culture d’entreprise solide qui soutient cette vision, et une stratégie bien définie pour y parvenir. Elle prend également en compte la manière dont les ressources sont allouées et utilisées pour soutenir ces objectifs. Cela nécessite une planification stratégique, une prise de décision éclairée et une communication efficace à tous les niveaux de l’organisation. 

2. La performance opérationnelle

La performance opérationnelle, en revanche, se concentre sur les activités quotidiennes et les processus de l’entreprise. Elle mesure l’efficacité avec laquelle une entreprise transforme ses ressources en produits ou services. Cela englobe des aspects tels que la qualité des produits, l’efficacité des processus, la satisfaction des clients et la gestion des coûts. Une entreprise avec une excellente performance opérationnelle est capable de produire des biens et services de haute qualité de manière efficiente et rentable. Elle est également agile, capable de s’adapter rapidement aux changements et d’innover en fonction des besoins du marché. 

3. L’interdépendance 

Il est essentiel de comprendre que ces deux types de performance sont interdépendants. Une vision claire et une stratégie solide (performance organisationnelle) ne sont bénéfiques que si l’entreprise est capable de les mettre en œuvre efficacement au quotidien (performance opérationnelle). Inversement, une excellente exécution quotidienne est inutile si elle ne s’aligne pas sur une vision et une stratégie plus larges. 

Pour qu’une entreprise prospère et se démarque dans un marché concurrentiel, elle doit non seulement avoir une vision claire de son avenir et une stratégie pour y parvenir, mais elle doit également s’assurer que ses opérations quotidiennes sont optimisées pour soutenir cette vision. C’est en maîtrisant ces deux domaines cruciaux que les entreprises peuvent réaliser une croissance durable, gagner la fidélité des clients et assurer leur succès à long terme. 

La performance opérationnelle et organisationnelle : deux piliers nécessaires pour assurer un succès à long terme

La boutique

formation

Retrouvez notre guide pratique avec des clés pour faire face à toutes formes de crise
Télécharger le PDF

4 points clés à retenir

  1. Démystifier la notion de performance

    La performance est un concept multidimensionnel qui englobe l’efficacité (atteindre les objectifs), l’efficience (utilisation optimale des ressources), la cohérence (alignement des objectifs et des moyens) et la pertinence (adaptation aux contraintes externes). La performance opérationnelle se concentre sur l’utilisation efficace et efficiente des ressources pour atteindre les objectifs quotidiens, tandis que la performance organisationnelle évalue la capacité globale de l’entreprise à réaliser ses ambitions à long terme, en tenant compte de sa culture, de sa structure et de ses processus
    .
  2. La performance organisationnelle : l’art de l’harmonie– Améliorer la performance organisationnelle nécessite une vision holistique.
    – Plutôt que de se concentrer sur des éléments individuels comme la structure ou les processus, il est essentiel de voir l’entreprise comme un système intégré.
    – Les différents composants de l’organisation doivent être alignés et travailler en harmonie pour maximiser la performance.
    1) Tout comme un orchestre nécessite que chaque instrument soit synchronisé,
    2) une entreprise a besoin que ses ressources humaines, ses processus et ses outils
    3) soient en parfaite harmonie pour éviter la « cacophonie » organisationnelle.
  3. L’interconnexion des performances : une danse délicate
    La performance organisationnelle et opérationnelle, bien que distinctes, sont profondément interconnectées. Une vision stratégique claire et une forte performance organisationnelle ne sont bénéfiques que si elles sont soutenues par une exécution opérationnelle solide. Inversement, une excellente performance opérationnelle est vaine si elle ne sert pas une vision plus large. Les entreprises doivent donc veiller à ce que ces deux types de performances soient alignés et se renforcent mutuellement.
  4. L’Importance de l’adaptabilité en période de turbulence

    Les entreprises doivent être préparées à s’adapter en période de turbulence, qu’il s’agisse de bouleversements technologiques, de changements réglementaires ou de l’arrivée de nouveaux concurrents. Dans de telles situations, de simples ajustements ne suffisent pas. Un changement radical, tant au niveau de la stratégie que de l’organisation, est nécessaire pour maintenir la performance et rester compétitif.

Contactez-nous

Nous écrire

Suivez-nous sur Linkedin

Suivre

Téléchargez le Livre blanc :
" Les 7 ingrédients clefs d'une stratégie d'entreprise gagnante "

Télécharger

Aller plus loin

Tous les articles sur cette thématique